Horaires et validation des horaires

Tout d’abord, les délégué-es du personnel de la commission des horaires sont consultatifs.

 

A l’issu des groupes de travail, nos représentants n’ont validé les horaires présentés que lorsqu’ils étaient conformes à la ldt et à l’accord signé en mars 2018. (Accord validé après consultation du personnel).

Cet accord devait être une étape vers la généralisation de nos revendications pour de bonnes conditions de travail.

Malheureusement, pour cette année 2020, après que les horaires présentés ont été validés par la commission des horaires, plusieurs horaires contenant des pièces de plus de 4h30 de travail sont ajoutées sans consultation. Il s’agit là de manipulations que nous dénonçons.

Les 14% d’exceptions actés lors de l’accord devaient être transitoires afin de laisser le temps au bureau des horaires de travailler à leurs disparitions.

 

Il est nécessaire de réduire les pièces de conduite pure à 4h maximum et que plus aucune pièce ne dépasse les 4h30 de travail.

Il est nécessaire de créer de nouveaux roulements ainsi que de se donner la possibilité de créer des postes dans ceux qui existent.

Il est nécessaire que soient respectés les horaires dans les roulements.

Il est nécessaire de garantir de la prévisibilité et de la régularité aux voltigeurs en créant des roulements voltige sur un minimum de 4 plages à amplitude courte.

Il est nécessaire que les temps de parcours sur nos lignes soient ajustés à la réalité et que nos temps de terminus ne soient pas fictifs.

Il en va de la qualité de vie des conducteurs et conductrices, de leur santé mais aussi de l’efficacité et de la qualité du service public. Nous sommes certains que, mieux que la répression, ces mesures simples arriveront même à faire baisser l’absentéisme.

 Commission exploitation SEV-TPG